Bougez en bus pour vos loisirs et week-ends depuis l'Alsace

LE BLOG MOOVIN'BUS

Une Journée à Baden-Baden : mes découvertes !

Baden baden, visiter baden baden, moovinbus, city break, alsace, shopping

Entre le train-train quotidien et le mauvais temps, un sentiment d’épuisement et un besoin inévitable de casser cette routine se sont fait sentir. Malheureusement en plein mois de mai, aucunes vacances à l’horizon, et ce, jusqu’en août… Pourtant, je rêvais de barboter dans l’eau chaude, faire quelques visites culturelles, découvrir de nouveaux paysages et surtout me relaxer et évacuer les tensions…

Parce que prendre du bon temps est essentiel, et qu’il faut savoir vivre au gré de ses envies, j’ai décidé tout de même de m’en aller, changer de pays, et ce, le temps d’une journée ! Une journée qui a su me changer les idées, me charmer, et me rebooster le moral.

Au cœur de la Forêt-Noire, se trouve la ville de Baden-Baden. Destination prisée par les amateurs de détentes pour sa station thermale faisant partie des plus chics du monde. Une multitude de spas sont présents en raison d’anciennes traditions romaines, qui lui vaux l’origine de son nom qui signifie « les bains » en français. Entre vignobles et palaces baroques, la cité allemande a su me bercer de douceur et de bien-être. Pour un séjour reposant à quelques pas de l’Alsace, Baden-Baden n’est qu’à 65 km, c’est-à-dire moins d’une heure de route de Strasbourg. En soit, c’est un moyen de déconnecter et de profiter pleinement de quelques instants de liberté à tout moment de l’année.

Toutefois, vous le savez aussi bien que moi, une journée passe très vite. Alors, quand j’ai su que j’allais partir à la découverte de cette citadelle allemande, j’ai décidé d’organiser et surtout d’optimiser mes 24 h afin de pouvoir visiter un maximum d’endroits, et de profiter, le tout sans m’épuiser.

 

Découverte de la ville & son château

10 h du matin : arrivée au centre-ville. Je découvre en sortant du bus une ville lumineuse, fleurie, et je remarque que la zone est majoritairement piétonne. Vivante et calme à la fois, la ballade commence de manière très agréable. Je flâne et remarque de magnifiques façades, des boutiques, et des restaurants qui ornes les rues. Mon attention est retenue par deux sublimes bâtiments : la chapelle gothique Stiftskirche où se trouve la tombe du Margrave Ludwig Wilhelm I, et le couvent du Saint-Sépulcre. Je continue mon périple et me dirige doucement vers le château de hohenbaden. Ancienne résidence du margrave de Bade au Moyen Âge, le château-fort est aujourd’hui en ruine, toutefois il est possible de monter les escaliers jusqu’au donjon qui offre un panorama époustouflant sur toute la ville et de magnifiques clichés souvenirs.

Château de hohenbaden : Alter Schlossweg 10, 76532 Baden-Baden. Entrée libre et parking à disposition.

Crédit photo : A.Savin (Wikimedia Commons · WikiPhotoSpace) [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)]

Pique-nique en plein air

11 h 30 : je me trouve à présent au Kurkpark, l’un des plus beaux parcs de la ville. Il se trouve dans le Kurgarten, lieu où se déroule de nombreux événements comme des festivals ou encore le marché de noël en hiver. Il est entouré d’un grand nombre de galeries pour les personnes voulant se promener dans les magasins ou se restaurer. Je décide de ne pas m’y attarder et continuer ma ballade au cœur de la Lichtentaler allee. Avenue traversant un parc assurément romantique, de superbes paysages y sont à découvrir : verdure, fleurs, ponts et rivières rendent le lieu enchanteur. L’allée, bordée de merveilleuses sculptures est un réel jardin d’Eden. Je décide de m’y arrêter quelques instants pour profiter pleinement de cette accalmie et pour manger mon pique-nique.  La Lichtentaler allee est un lieu artistique et culturel comprenant des colonnes corinthiennes impressionnantes, la deuxième plus grande salle d’opéra et de concert d’Europe et l’abbaye des moniales cisterciennes vielle de plus de 760 ans. Enfin, en 2004, Richard MEIER, célèbre architecte new-yorkais, à donnée une touche de prestige à l’allée en construisant le musée Rieder Burda. Le musée séduit le regard simplement par sa structure. À l’intérieur, projet culturel national et engagement culturel privé se côtoie.  Des chefs-d’œuvre de l’art expressionniste y sont exposés : une multitude de peintures, sculptures et dessins. L’art moderne classique y est magnifiquement représenté. Le musée peut même se vanter de posséder huit tableaux de Picasso. Outre les tableaux de Gottlieb, de Kooning, Pollock et Rothko, la collection comprend aussi quelques prodiges de Clyfford Still, ce qui est rare dans le Monde de l’art européen. Toute une rétrospective de ces grands artistes au long de leurs vies y est présente. Le musée tente aujourd’hui de mettre aussi l’accent sur les artistes de la jeune génération.

Kurgarten : Kaiserallee 1, 76530 Baden-Baden, Allemagne. Ouvert tous les jours de 10h00 à 23h00.

Lichtentaler allee : 5, Lichtentaler Allee, Baden-Baden, Allemagne. Ouvert 24h00/24h00.

Musée Rieder Burda : Lichtentaler Allee 8B, 76530 Baden-Baden, Allemagne. Ouvert du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00. Tarif : 14€ ; Tarif réduit : 11€ (étudiants, handicapés à partir du degré de handicap GdB 50, demandeurs d’emploi, détenteurs des cartes SWR2 Kulturkarte et SWR3 Club, du ticket Baden-Württemberg de la Deutsche Bahn) Tarif enfant + 9ans : 5€ ; Tarif enfant -8ans : Gratuit.

Crédit photo : A.Savin (Wikimedia Commons · WikiPhotoSpace) [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)]

Flot de culture

13 h 30 : je reprends ma promenade. J’ai souvent entendu parler des Paradies cascades, oasis de beauté. Je m’y conduis avec enthousiasme et une fois arrivée là-bas, je ne saurai vous expliquer la délicatesse et le charme de l’endroit. Le parc date du début des années vingt et s’étend sur trois rues. Un escalier aquatique commence dans une grotte-fontaine pour monter sur 40 mètres. Végétations et Villas bordent les axes et une vue plongeante sur le centre-ville nous y est offerte. Lieu plein d’allégresse je ne regrette en aucun cas mon détour. Toutefois, il est déconseillé d’y aller en période hivernale, les fontaines sont éteintes et le gel rend la montée glissante et dangereuse.

14 h 15 : je passe devant le Festspielhaus qui est le palais des festivals de Baden-Baden. Je ne pouvais pas me rendre dans la ville sans faire quelques clichés de cet endroit de culture reconnu. Elle intègre la plus grande salle d’opéra d’Allemagne avec plus de 2 500 places. C’est l’une des plus grandes scènes de musique classique d’Europe. Les programmations s’articulent autour de 4 grandes saisons : la semaine de la pentecôte, l’été, l’automne et l’hiver avec à chaque fois, un grand opéra de proposé et de multiple concert classique. Opéra, concerts classiques, ballets, soirée Jazz, et spectacles internationaux y sont à découvrir.

Das Paradies : 76530 Baden-Baden, Allemagne. Entrée libre.

Palais des festivals de Baden-Baden :  Beim Alten Bahnhof 2, 76530 Baden-Baden Allemagne

Crédit photo : Franzfoto [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)]

Plongez dans l’histoire 

À l’époque déjà, les Romains connaissaient les vertus relaxantes de l’eau thermale.

14 h 45 : passionnée d’archéologie classique, je décide d’aller visiter le CARASANA Bäderbetriebe qui offre la possibilité d’apercevoir les ruines quasi-intactes des bains romains. 2000 ans d’histoire au travers du musée de la culture balnéaire antique. J’ai d’ailleurs appris que l’un de ces thermes s’appelait le bain de soldats et était situé directement sous la Friedrichsbad. Il est possible de se balader dans le musée et d’y découvrir les ruines murales romaines ainsi que ses bassins. L’excursion est accompagnée d’un guide audio, mais il est également proposé des visites guidées ou encore des animations informatiques et des vidéos explicatives.

15 h 30 : à mon tour de profiter des bienfaits de l’eau thermale. Direction les thermes de Caracalla. Eh oui, n’oublions pas que le but de mon séjour était de me reposer et me ressourcer. Après une belle matinée de marche, il est temps d’aller se prélasser. À l’entrée, je prends un ticket 2 h. C’est parti !

L’espace aquatique est très grand. D’une superficie de 4 000 m², 800 000 litres d’eau de source salutaire jaillissent tous les jours d’une profondeur de 2 000 mètres dans les thermes modernes de Caracalla. L’établissement regroupe différents bassins allant de 18° à 38°. Bains à remous, grotte rocheuse, bain de vapeur aromatique à 43°, contre-courant, salle d’inhalation saline et espaces verts, salle de repos et solarium font partie de l’ensemble des propositions ludiques et de bien-être des Thermes de Caracalla.

Les thermes possèdent également un espace sauna à l’étage. L’espace sauna est composé d’un spectaculum à 90°, d’un sauna vital, d’un aroma sauna à 85°, d’un sauna méditation à 65°, d’un sanarium à 57° humidité 55%, d’un bain de vapeur à 47°, d’un sauna femmes à 90°, d’un sauna de feu à 95°, et un chalet avec une cheminée très cosy ainsi qu’un sauna de forêt à 85° en rondins de bois. Pour se relaxer davantage, l’établissement propose également de nombreux soins du corps et massages. Dans la grande zone extérieure, se trouvent deux bassins en marbre, une rivière, deux jacuzzis et un solarium avec chaises longues.

Cependant, vous vous en doutez certainement, en 2 h, je n’ai pas eu le temps de tout tester. Nul doute que c’est un lieu incontournable dans lequel la détente règne. L’endroit aux vertus curatives est chaleureux, fait autant de bien au moral qu’au corps.

CARASANA Bäderbetriebe GmbH : Römerplatz 1, 76530 Baden-Baden. Ouvert tous les jours de 9h00 à 20h00. Tarif adule : 2€50, Tarif enfant jusqu’à 14 ans : 1€00.

Thermes de Caracalla : Römerplatz 1, 76530 Baden-Baden. Ouvert tous les jours de 8h00 à 22h00. Tarifs : 1h30 : 15€ ; 2h00 : 16€ ; 3h00 : 19€.

Crédit photo : 3268zauber [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)]

Gastronomie 

18 h 00 : je sors des bains, le ventre qui gargouille. À la recherche de dépaysement, je souhaiterais me restaurer dans un endroit traditionnel allemand. En me promenant dans la zone piétonne, je décèle le « Gasthaus Löwenbräu ». Je pense être tombé sur une petite perle ! Restaurant Typiquement Allemand, la salle entière est en bois issu des sapins de la Forêt-Noire, et les serveurs sont en robe et pantalon de cuir, tenu traditionnelle bavaroise. Une ambiance qui donne énormément de cachet au lieu. Gasthaus Löwenbräu représente LA taverne allemande par excellence !  Je commande un « Schwarzwaldforelle mit Kräuter gebraten » qui est une Truite de la Forêt-Noire frite aux herbes au beurre de citron et aux pommes de terre et à l’aneth. Quand je reçois mon plat, je suis bien étonnée par le service très rapide ainsi que par l’assiette bien garnie. Le repas était délicieux et de bonne qualité.

Gasthaus Löwenbräu : Gernsbacher Straße 9, 76530 Baden-Baden. Ouvert tous les jours de 10h00 à 24h00. Fourchette de prix : 15-30 €.

Crédit photo : Avi1111 dr. avishai teicher [CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)]

19 h 00 : il me reste une petite demi-heure avant le bus du retour. Une journée bien chargée, mais que j’ai adorée et surtout d’une facilité ! Le bus est parti de ma ville et m’a déposé directement dans le centre. Baden Baden offre de multiples activités concentrées tout autour du centre-ville. Une journée reste alors bien suffisante pour profiter comme il se doit de cette sublime ville allemande. En hiver comme en été, les lieux sont magnifiques à visiter. Alors, si vous êtes en Alsace et que vous cherchez votre prochaine destination, Moovinbus est à votre disposition !

Si l’article vous a plu et que vous souhaitez vous aussi partir pour un City break ou une journée Shopping, découvrez ici toutes les offres Moovinbus !

 


Article rédigé par Ibtissem KHEDIMELLAH

Articles récents

Archives